Chronique de Pierre Boisjoli

Chronique de Pierre Boisjoli

Suggestion faite par :


Pierre Boisjoli

Pays du projet : Canada

Extrait : Fournir une chronique à chaque journal sur un aspect de l’économie. Quand on a une rage de dents, on va voir un dentiste ; quand on a un problème économique, on va voir un économiste.


Il y a de nombreux champs d’intérêt en économie, mais je voudrais en partager un en particulier avec vous aujourd’hui, un pour lequel il est dès plus d’actualité. La nomination de Donald Trump à la Présidence des États-Unis d’Amérique et de sa volonté de devenir un isolationniste par rapport à la tendance constante depuis des années vers le libre échangisme. Le monde contemporain vit du commerce extérieur et c’est particulièrement le cas du Canada. Les États-Unis, la plus grosse puissance économique du monde, s’auto-suffit à 95% alors que le commerce extérieur du Canada représente 35% du commerce total et qu’il se fait à 80% avec les États-Unis. Le libre échange est une solution gagnant-gagnant car chacun offre ce qu’il produit mieux alors que l’isolationniste est une solution gagnant-perdant qui peut profiter uniquement aux États-Unis car ils sont les plus forts. Il n’y aura plus de place pour les faibles. Les États-Unis sont prêts à accepter de subir les foudres de leurs partenaires commerciaux pour imposer des droits à un accès privilégié aux marchés américains.


Nom des responsables du projet :

Coordonnées de contact du projet :

Site Web du projet :

Lien d’article 1 :

Lien d’article 2 :

Vidéo :

Aucun commentaire

Écrire un commentaire