L’endothérapie mutivalente , SEP SLA Cancer,une approche novatrice de la médecine allopathique

L’endothérapie mutivalente , SEP SLA Cancer,une approche novatrice de la médecine allopathique

Suggestion faite par :


Véronique Bresard

Pays du projet : France

Extrait : Le Dr Michel Geffard, chercheur à l’INSERM, propose depuis 20 ans des traitements pour les maladies dites incurables (SEP, SLA, PAR…)


L’I.D.R.P.H.T est une association (*) qui a pour vocation, depuis décembre 1988, la promotion et le financement des recherches menées par l’équipe du Docteur Michel GEFFARD sur les maladies chroniques éprouvantes telles que les cancers, les maladies auto immunes, les maladies neurodégénératives et aussi sur les maladies communes (infections). (*) Association régie par la loi du 1er juillet 1901 (J.O. du 11 Janvier 1989).

Par une approche pluridisciplinaire novatrice, faisant appel à des connaissances en chimie organique, en immunologie, en biologie moléculaire et en neurobiologie, l’équipe du Docteur Michel GEFFARD a mis au point une nouvelle méthode de soins des maladies chroniques appelée Endothérapie multivalente.

L’Endothérapie multivalente a pour objectif de renforcer les défenses naturelles de l’organisme par des traitements adaptés à chaque patient établis à partir d’un suivi immunologique spécifique.

Il s’agit d’une approche novatrice de la médecine allopathique. . En effet, diagnostic et thérapie de l’Endothérapie multivalente se focalisent uniquement sur les conséquences pathogéniques communes aux maladies chroniques, ne cherchant ni à identifier chacune de leurs multiples causes (génétiques, environnementale, infectieuses…) ni à traiter chacun de leurs symptômes spécifiques. Les conséquences pathogéniques communes aux maladies chroniques sont l’oxydation des composants cellulaires, l’inflammation tissulaire et l’activation du système immunitaire.

Deux essais cliniques ont permis de démontrer que les traitements individualisés n’ont aucune toxicité ni effets secondaires indésirables. L’inocuité est liée à l’utilisation de constituants présents dans l’organisme vivant : des acides gras (courte ou longue chaîne), des acides aminés (cystéine, méthionine, etc.) et des vitamines (A, C, et E). L’efficacité thérapeutique est basée sur la stabilité de ces composant dans l’organisme et le ciblage des lésions, grâce à un couplage avec un transporteur polypeptidique neutre, la poly-L-lysine.

L’endothérapie multivalente: En 1984 et 1985, l’équipe du Docteur Michel GEFFARD a découvert que la présence de certains anticorps circulants signait l’évolution des maladies neurodégénératives et prolifératives.

Ces découvertes ont été le point de départ de la mise au point d’une nouvelle approche biomédicale des maladies chroniques appelée Endothérapie multivalente.

L’Endothérapie multivalente repose sur :

un diagnostic immunologique d’une haute précision, valable pour les maladies neurodégénératives ainsi que pour de nombreuses affections, en particulier les maladies polygéniques multifactorielles (cancers, rhumatismes inflammatoires, …) ;
un traitement individualisé, associant trois groupes de composés (petites molécules) complémentaires, naturellement présent dans le corps (donc non étrangers à l’organisme) : des acides gras, des acides aminés, des vitamines, des pièges à radicaux libres, rendus thérapeutiquement actifs par leur liaison à un transporteur polypeptidique neutre, la poly-L-lysine.


Nom des responsables du projet : Dr Geffard IDRPHT Talence

Coordonnées de contact du projet : mg.idrpht@orange.fr

Site Web du projet : http://www.idrpht.com/

Lien d’article 1 : http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=journee-sclerose_20120525

Lien d’article 2 : http://www.evangelium-vitae.org/documents/3009/archives/divers/une-nouvelle-pratique-medicale-pour-les-maladies-chroniques-l-endotherapie-multivalente-dr-michel-geffard.htm

Vidéo :

Aucun commentaire

Écrire un commentaire